Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 20:42

...L'air du temps.

(Air connus)

Aujourd'hui j'ai dessiné ça:

rdtmps1[1]

Celui-ci en "regardant" un documentaire sur France5

 

rdtmps2[2]

Et celui-là tout à fait par hasard, j'ai commencé par une forme en haut à gauche qui c'est révélé être la patte de la femelle Garou, ou "Catpeople" (le penchant félin de Remus Lupin), c'est comme vous voulez, mais ça reste un exemple de "Lycanthropie" au sens large, regroupant toute créature anthropomorphe de ce type.

 

... N'y a-t-il rien qui vous surprend?

Et bien je vais vous le dire, ce sont les sujets: de la lycanthrophie!

 

Rappelez vous de cet article sur le Dessin d'humour , c'était encore une histoire de garous or, sachez-le, je ne suis aucunement un inconditionnel des lycanthrophes, certe ce sont des figures incontournables et fascinantes de notre imagerie traditionnelle occidentale, mais les seuls romans que j'aie lu avec un garou comme protagoniste sont Harry Potter de Jane Rowling et la trilogie de La Malerune de Pierre Grimbert.

 

En BD  pareil, nul album Twilightesque façon manga européen ultra photoshopé (Le Grand Pan m'en garde), juste le prétendant de Mélusine, le D.R.H. de Zombillénium et le co-protagoniste de la série Freaks Squeele (j'ai été sceptique au début, mais le personnage s'avoue rapidement hors norme des clichés du genre, et possède une profondeur réelle).

 

Pourtant, me voilà à dessiner des garous qui se chamaillent.

Cela est dû, à la capacité que nous artistes avons de capter, retranscrire (voir sublimer) l'air du temps.

 

Et nous sommes à l'apogée d'une aire de Remagification Néo-Anthropomorphique Hédoniste!

 

Face à l'inconnu et la nouveauté, l'être humain s'est toujours tourné vers son passé pour se rassurer ou avoir une base afin de le pousser vers l'avant (c'est l'esprit des Lumières que de prendre appuis sur le passé afin de le détruire scientifiquement).

 

Or nous vivons à une époque d'avancées technologique galopantes, les êtres que nous représentons, nous la masse populaire, somment dépassés par toutes ces nouveautés, donc nous nous trouvons dans le cas cité plus haut: sans cesse face à une nouveauté laissant entrevoir un inconnus dans la somme de ses probabilités potentielles.

 

Donc, pour nous rassurer, nous nous tournons vers le passé et réinventons, pour lutter contre ce monde de plus en plus technologique, artificiel et rationnel, les anciens mythes pour leur donner une mythologie nouvelle.

 

Alors, j'entend bien que ce n'est pas un phénomène nouveau, rappelons-nous de séries telles que Charmed, Buffy, Sabrina l'apprentie sorcière (pas le dessin animé hein!), et plus proche du sujet qui nous préoccupe: Le loup-garou du campus.

 

loup-garou-du-campus[2]glee-prof-de-chant-jpg[1]

Avant                                                                     Après

En profite-t-il pour trousser ses petites élèves?  Malédiction avant, atout pour la drague maintenant.

En voilà un qui peut dire: "Merci Twiligth!"  Un petit clic par ici, merci.

 

Bref, je vous accorde que ce n'est pas nouveau, mais ce que vous voyez ci-dessus étaient les prémices à l'aire que nous vivons ce jour, et dont Twiligth n'est pas la cause, mais une consécance!

 

Comme toute les "oeuvres" qui fleurissent à l'heure actuelle ayant comme protagoniste un être anthropomorphe, ou un vampire qui est une autre figure de notre imaginaire réinventée, et qui sont, en apparence, des fac-similés de Twiligth ne font que transparaitre la tendance actuelle à la remagification néo-anthropomorphique hédoniste.

 

Remagification car il y a une recherche du fantastique, de la magie dans notre quotidien, c'est un besoin comblé en grande partie par les émissions sur les phénomènes paranormaux, les documentaires sur les rebouteux, un attrait prononcé pour le Tarot, la radiestésie, les pierres magiques et autres pratiques ésotériques. Les MMORPG ont selon moi un grand rôle dans le contentement de l'être à la remagification, en particulier pour ceux incarnant un mage, un druide, un eniripsa, ou tout autre du même acabit.

 

Néo-anthropomorphisme c'est la tendance à prêter aux animeaux, aux plantes et même aux objets une conscience et, par voie de consécance, à créer des hybrides hérauts du liens recréé entre l'homme et la/sa nature. C'est le Lycanthrophe, ou Vampire qui tiens ce rôle, entre autres car ils sont également très associés à la remagification puisqu'étant une récupération des légendes anciennes.

 

Hédoniste puisque l'humain est compté en masse, c'est la "masse humaine", à contrario notre société développe une culture axée sur l'individu particuler et son bien-être exclusif. C'est sûrement ce qui explique la recrudescence des récits à la première personne et/ou axés sur les sentiments intimes.

 

Relisez bien tout ci-dessus et vous verrez que les romans "Twiligthesque" sont des récits qui remagifient le présent, via un être enthropomorphique actualisé, dont les sentiments et l'intimité sont portés au plus haut point dans le récit!

 

Pour résumer:

Les Lycanthropes sont dans l'air du temps, ne vous déplaise, à vous ni à moi.

 

 

 

 

 

Voilà voilà, maintenant je vais aller me reposer après cet onanisme cérébral, d'autant plus qu'à l'heure où j'écris ces lignes, il est minuit passé d'une bonne demi-heure. Bonne nuit à tous!

Partager cet article

Repost 0

commentaires